MetaNature

Articles

Les bienfaits de la forêt

LES BIENFAITS DE LA FORET

Nul besoin de vivre au milieu des bois pour ressentir les bienfaits des arbres… Une simple promenade suffit à réduire le stress et à retrouver un état d’apaisement. Tout en boostant son système immunitaire. Et c’est prouvé scientifiquement !

La sylvothérapie, c’est quoi ?

Cette pratique ancestrale (du latin silva, sui signifie bois, forêt) ou « tree hugging » (littéralement, embrasser les arbres ») repose sur l’idée selon laquelle la proximité, voire le contact avec les arbres, améliore la sensation de bien-être physique et psychique. L’énergie prodiguée par les arbres permettant en outre de se reconnecter à son moi profond.

Une randonnée de quelques heures suffit à apprécier les bienfaits de la forêt. Au Japon, où cette pratique est très répandue sous le nom de « shinrin-yoku » (bain de forêt en japonais) les chercheurs n’ont de cesse d’étudier les effets bénéfiques de la forêt sur l’être humain (lire l’encadré page 1).

Dans les bois, les bienfaits de la multi-sensorialité sont probants : luminosité, calme, senteurs boisées, bruissement des feuilles, chant des oiseaux… En tant que coach, c’est donc le lieu idéal pour se ressourcer et se « renaturer ». Ou, pourquoi pas, pour y organiser un coaching hors les murs atypique, particulièrement adapté aux personnes en manque d’énergie ou aux équipes en tensions.

Le pouvoir des arbres

Les effets de la forêt sur l’organisme ont fait l’objet de nombreuses études. La plus importante : celle de la faculté de médecine de Tokyo (Quin Li, 2010) qui a attesté les bienfaits immunitaires d’une balade en forêt, comparativement à une marche en ville. Comment ? En mesurant l’activité des cellules NK (natural killer ou cellules tueuses naturelles qui ont une fonction de lutte contre les organismes étrangers et contre les cellules tumorales). 30 jours après l’immersion en forêt, l’effet était encore visible !

Cela se traduit également par une baisse de l’adrénaline (frein au système immunitaire) et du cortisol (l’hormone du stress).

“C’est dans les forêts sauvages qu’il a appris à reconstituer sa sensibilité, dans une forêt sauvage, nous pouvons vivre un enveloppement plus prégnant qui nous ravive en maints sentiments inconnus. Par ces sentiments, nous quittons l’homme conditionné par sa culture, ses croyances, pour réveiller en nous une dimension humaine plus intimement vivante. »

Bernard Boisson, écrivain, photographe et conférencier, auteur de « La forêt primordiale » (éditions Apogée).

EXERCICE – LE TREE HUGGING

Quelques minutes suffisent pour pratiquer ou faire pratiquer cette pause. Choisissez un arbre qui vous inspire, enlacez-le avec vos bras. N’hésitez pas à coller votre joue sur son écorce. Paupières closes, respirez profondément, le mental coupé. Ressourcement garanti !

Jacques Perrin dans le film « La belle verte » (The Queen beautiful)

ESCAPADE « Forêt l’effet Vosges « 

Avec plus de 16 millions d’hectares de forêts, soit près de 30% du territoire, la France offre de formidables étendues boisées aux adeptes de la sylvothérapie.

A tel point que l’offre de séjours en la matière se développe dans plusieurs régions. Dans les Vosges, le Conseil Général a ainsi lancé 3 labels sous l’appellation « Forê l’effet Vosges ». Au menu : une offre d’hébergements nature, une gamme de produits alimentaires issus de la forêt et une marque de cosmétiques disponibles dans les stations thermales locales. Une bonne idée pour partir se ressourcer ou même, organiser un séminaire hors les murs « forestier »…
En savoir plus : http://www.for-e.fr

Laisser un commentaire